En 2017 nous fêtons les 40 ans de Randonnée Sauvage

La goutte w2

Chers Amis, Anciens et actuels Sauvages

Comme il y déjà 15 ans, les deux groupes fondés par Mathieu et repris au décès de Mathieu en 2003, par Bernard pour la Promenade du Jeudi et par Christine, assistée de Charles, pour Randonnée Sauvage, nous fêterons le 23 avril 2017, nos anniversaires, soit 25 ans pour la PJ et 40 ans pour RS. Nous espérons vous y retrouver nombreux au restaurant « La Goutte » à Latinne sur la N64 entre Hannut et Huy. Nous ferons une petite balade apéritive de +/- 8 kms à partir de 10 heures et nous nous retrouverons tous à « La Goutte » vers 12 heures 30.

Le message de Bernard lors de la marche de la Promenade du Jeudi du 3 novembre :
En présence de Christine et Charles, responsables de Randonnée Sauvage, venus du Grand-Duché, j’ai annoncé notre journée anniversaire commune (RS : 40 ans / PJ 25 ans) qui aura lieu à Latinne le dimanche 23 avril 2017 (le dimanche qui suit Pâques, autrefois appelé dimanche de Quasimodo et en wallon Påkes dès mounîs (Pâques des meuniers)).

La journée du 23 avril

2017 04 e6

PJistes et Sauvages se retrouvent à Fumal pour une petite balade apéritive, première entrée à nos anniversaires de groupes, 25 ans pour la Promenade du Jeudi et 40 ans pour Randonnée Sauvage.

2017 04 b6
2017 04 b7

C’est à 87, que nous nous retrouvons à « la Goutte », pour une fête bien conviviale.
Nous y retrouvons beaucoup d’anciens, mais surtout notre vétéran de 97 ans, Jef Villers (voir photo).

2017 04 d5
2017 04 c8

Bernard retrace l’historique des anniversaires de la Balade du Jeudi. Charles raconte quelques anecdotes reprises des anciens bulletins de Randonnée Sauvage. Quant à Micheline et Bernard (encore lui !), ils nous entonnent de chants en wallon. On se croit revenus 10 ans en arrière, lorsqu’ils avaient chantés en duo aux 30 ans de Randonnée Sauvage.

Une des anecdotes évoquée par Charles :
Pourquoi Randonnée Sauvage s’appelle « Randonnée Sauvage » ?
« Notre balade du jour sera faite de clôtures. Cela devient obsessionnel ; lorsqu’une clôture se présente, nous la franchissons avant de savoir où nous devons aller ».
Bulletin 41 de septembre 1983 : Petite chronique toc-toc –toc au pays trapu des Bourris (le Jura français).

2017 04 f5

 Pour nous contacter E mail 7    Randonnée Sauvage est sur   Facebook logo 2   et sur  Twitter logo 1

 

 

 

 

×