1997 : randonnées dans les Ardennes.

Comblain-au-Pont

1997 01 a5 comblain

C’est Christine qui pilote et qui raconte la balade. Le paysage est splendide, la neige recouvre tout, arbres et roches. Rapidement le ton est donné et nous escaladons la falaise qui nous mène aux anciennes carrières de pavés de Géromont. Nous continuons vers le fond de Rendeux et arrivons à Comblain où notre estaminet nous sert une bonne crème de tomates. Nous reprenons le chemin vers Mont et c’est dans le désordre que nous rejoignons Poulseur. À Mont, le chemin très abrupt nous permet d’atteindre la tour Saint-Martin. Contents de cette journée blanche, nous gagnons l’estaminet afin d’y déguster le verre de l’amitié.

Limbourg

1997 03 a goe

Édouard s’y entend pour nous faire découvrir les sentiers les plus pittoresques. Après la chapelle Sainte-Anne et la vieille église de Hèvremont, nous arrivons à l’étang de Pirhettes. Nous grimpons dans le bois de Hèvremont avant de redescendre dans la vallée de la Borchêne. À l’hôtel du Lion, on se délecte de tarte au riz et de Ploquette (bière de Verviers). L’après-midi, par un long parcours forestier nous arrivons au trou Malbrouck. Le parcours le long du lac de la Gileppe est fabuleux. Nous entamons une rude montée le long de la carrière de grès rouges. Un chemin nous mène au remarquable clocher tordu de Goé avant de rejoindre Limbourg.

1997 03 b2 hevremont

Villers-le-Temple

1997 08 c villers le temple

Les Sauvages se retrouvent réunis à la tour Malherbe par notre guide Francis de Marchin. Par un chemin encaissé, nous accédons au fond d’Oxhe. De là, nous dévalons vers le ruisseau de Neufmoulin. Par le hameau de Saint-Jean-Sart et l’Ar-Moulin, nous retournons à Villers-le-Temple pour le pique-nique. L’après-midi, nous admirons la ferme de l’Abbaye puis le château de la Tour-au-Bois. À Saint-Séverin, où c’est la fête, les villageois nous abreuvent à l’œil ! C’est super sympa. Par le fond de Falogne nous pénétrons dans le bois d’Hermalle. Nous retrouvons la tour Malherbe avant d’aller peupler la terrasse de la Rive Gauche hutoise.

Bornem

Que d’eau, que d’eau ! Un vrai temps de canards. Notre guide Dominique a bien du mal à réunir les Sauvages car la petite ville de Bornem possède deux « gemeentehuis » ! Nous nous dirigeons vers le château d’Hingene et faisons le tour du parc. Après le retour à Bornem pour le pique-nique, nous gagnons le bois jouxtant le château de Marnix. Pan ! Pan ! Demi-tour, inutile de déranger les chasseurs. Le long d’un bras mort de l’Escaut, le spectacle amusant, un troupeau d’oies et il n’y a pas de chasseurs ! Le soir tombe lorsque que nous rentrons, fatigués, mais heureux d’avoir vécu cette nouvelle aventure.

1997 12 b2

 Pour nous contacter E mail 7    Randonnée Sauvage est sur   Facebook logo 2   et sur  Twitter logo 1

 

 

 

 

×