Nos marches en 2003

Ollignies

Dominique raconte sa balade. De la petite église d’Ollignies, nous partons pour rejoindre la Dendre. À Lesssines, nous admirons l’hôpital de Notre Dame à la Rose (1242). À Overboelaere, c’est l’heure du pique-nique et à l’auberge « In’t Bruggenhuis », ce sont des bières locales : Sint Adrianensabdij et Triple Enghien, … (mollo tout de même !). Nous gravissons les rues de Grammont et visitons le musée du Manneken Pis. Par le GR121B, nous franchissons la Marcq et rejoignons le bois de Lessines. Une dernière halte au château de l’Estriverie. Encore deux kilomètres, dixit le guide, pour Ollignies. Mais 25 plus 2, cela en fait 27. Mais personne ne regrette d’être venu.

2003 02 cs ollignies
2003 02 c2 gramont
2003 02 d1w lessines
2003 02 d2w lessines
2003 02 d3w lessines

Kelmis (La Calamine)

Christine raconte sa balade. Une grimpette, une descente, et nous rejoignons le « no man’s land » entre la Belgique et l’Allemagne. Après de très beaux bois, et encore des montées et des descentes, nous arrivons à la tour des Trois Bornes. La pilote connait les Sauvages et prend à travers tout ! À Hergenradt, nous sommes hors carte. Nous passons à côté du château Emmaburg en longeant la Gueule et nous retrouvons notre point de départ. Pour le verre de l’amitié, les Sauvages squattent un chapiteau !

2003 03 a1 la calamine
2003 03 b1 la calamine
2003 03 c1 la calamine

Alle sur Semois

27 Sauvages se retrouvent pour une superbe balade de Paul, qui se termine en cauchemar par la chute de Mathieu.
Nous quittons Alle par les champs pour gagner nos belles forêts ardennaises. Une bonne grimpette, un vallon verdoyant et encore une côte et voici Corbion. De Poupehan, nous arrivons aux échelles. Les Sauvages sont en forme et de bonne humeur. Nous arrivons au point le plus haut. Mathieu et Lucien bavardent… et c’est la chute de Mathieu, 130 m plus bas dans les Falloises… Incroyable, Mathieu vit. Henri et le Club Alpin hollandais se lancent à son secours. 5 heures plus tard, Mathieu est à l’hôpital de Libramont où il reçoit les premiers soins.

2003 06 c1 falloises

Bulletin spécial

Ce bulletin n’est pas de la main du fondateur de Randonnée Sauvage, suite à sa chute le 22 juin dans les Falloises à Rochehaut, Mathieu se trouve à l’hôpital, mais tous ensembles, nous poursuivrons son œuvre. Le calendrier 2004 se remplit.
Christine.

2003 mathieu 3Texte de Jean Falla

Haut-Fays

Le temps est agréable et la pilote accumule les distractions ! Pas de bottines, mais des sandales ! Jean-Jacques raille, il craint que la balade ne soit monotone. La pilote se trompe déjà au départ, mais retrouve le bon chemin…. mais à contre-sens ! Après un pique-nique dans les bois, nous retrouvons encore une fois le bon chemin. La guide s’est à nouveau fourvoyée, gué, chemins perdus dans les bois. Bref du vrai « Randonnée Sauvage ». Encore des gués, des barbelés, des prairies à traverser… les Sauvages sont aux anges ! Après 27km, retour à Haut-Fays où nous prenons le verre de l’amitié au café de la Gare.

Dion-le-Val

2003 08 fs dion

C’est de l’église du paisible village de Dion-le-Val que débute notre randonnée. Nous longeons la Calytrée, traversons une prairie où paissent de belles brabançonnes et nous arrivons à Dion-le-Mont. Une belle descente suivie d’une raide montée. Par une belle sente nous arrivons à Gistoux. Pique-nique au café de la Poste avant la reprise de la marche en direction de Vieusart par le chemin des Chats. Beaucoup de sentiers encaissés, de petits bois, des prairies, tout y est pour apprécier le Brabant Wallon. À Dion-le-Val, nous rejoignons le café de la Poste en voiture pour le verre de l’amitié.

2003 08 es dion

2003 08 hs dion

 Pour nous contacter E mail 7    Randonnée Sauvage est sur   Facebook logo 2   et sur  Twitter logo 1

 

 

 

 

 

 

×