Le parcours des marches en 2005

Randonnée Sauvage adresse à ses fidèles compagnons ses meilleurs vœux pour l’année 2005.
Nous la souhaitons pleine de convivialité, de sentes boueuses, de gués profonds, de ronces, mais surtout pleine de bonne humeur !!!

Transinne

Nous nous dirigeons vers les belles forêts qui peuplent notre Luxembourg belge. Nous descendons à travers bois et traversons le ru de la Prairie, un petit affluent de la Lesse qui est le fil conducteur de notre journée. Voici Maissin…ce n’est pas ce que le pilote pensait…  nous redescendons à travers bois pour Lesse-sur-Lesse. Une bonne grimpette et nous sommes à Redu. Nous voici repartis vers la Lesse. Le sentier qui longe ce tronçon de Lesse est magnifique, très sauvage et encaissé. À Lesse nous remontons à Transinne en suivant le ru du Vivier. 23 Kilomètres, excellente ambiance, malheureusement, pour le verre de l’amitié, les cafés de Transinne sont clos.2005 01 b5 lesse

2005 01 transinne

Evrehailles

2005 01 evrehailles

Départ vers la vallée du Bocq, et voici l’ancienne voie ferrée Yvoir à Spontin. Vers midi, nous rejoignons Purnode et son très ancien café. Potage à l’oignon et bières artisanales. Nous repartons dans la campagne condruzienne. Des rupestres sentiers nous descendent dans la vallée de la Meuse. Par rude montée nous arrivons aux ruines de Poilvache. Dans la réserve de Champalle, le groupe se scinde en deux, les plus téméraires longent la vallée de la Meuse sur un chemin très abrupt, mais tellement joli. Les autres passent par un chemin boisé. Nous voici de retour à Evrehailles. C’est à Purnode que nous prenons le verre de l’amitié.

Huy

Les Sauvages se retrouvent sous la collégiale de Huy par un temps de printemps. Nos deux pilotes du jour, Georges et René nous sortent de Huy par de jolies ruelles. Voici l’ancienne gare de « Huy-Nord », d’où débute une très raide grimpette vers la Tour Joseph. Nous dégringolons vers l’ancienne voie ferrée « Huy-Ciney ». Nous longeons le Hoyoux en empruntant un sentier à flanc de collines qui traverse quelques hameaux perdus. Nous regagnons les campagnes condruziennes. Nous retournons vers le Hoyoux pour attaquer la dernière montée. Sur la Grand ’Place de Huy nous buvons le verre de l’amitié.
Un grand merci à nos deux compères.

2005 04 c huy

2005 04 huy

Chassepierre

2005 05 a chassepierre

Chassepierre est un des plus beaux villages de Belgique, situé dans la province de Luxembourg, au bord de la Semois. Nous prenons la direction de la frontière française pour plonger dans les forêts de Habausau et de Fontenoille. Près du village de Fontenoille, nous admirons deux carrières d’extraction de pierres jaunes. De retour à Chassepierre, nous pique-niquons sur le site du vieux moulin. Nous voilà repartis pour une superbe promenade le long de la Semois. Chemins sauvages, sentiers sur les massifs rocheux, paysages tortueux se succèdent avant d’atteindre Azi, Le Menil, Laiche et enfin Chassepierre. Nous terminons par le verre de l’amitié au cercle paroissial.

Vencimont : quand Charles rencontre Christine…

Quelques nouveaux nous ont rejoints, dont Charles ! Nous démarrons notre balade en suivant la Houille. Un gentil à travers tout nous conduit à la croix de Lagent. Nous redescendons le long de la Houille que nous longeons jusque Gedinne. Le relief gondole doucement et l’ambiance est au beau fixe malgré la drache. Notre pilote absorbée par les propos de Bertho plonge dans une flaque de boue ! À Sart-Custinne, Christine préfère regagner directement Vencimont, tellement la pluie nous humidifie ! Rendez-vous de quelques Sauvages au restaurant : Christine, Christiane, Hélène, Nadine, Jean et Charles.

2005 07 s1 vencimont

Treignes

Rassemblement des Sauvages devant l’église de Treignes. Nous empruntons les GR125…que nous perdons, ce qui nous permet de descendre un coupe-feu et de marcher dans les broussailles. Une dernière grimpette et nous voilà à Mazée où la fête du village bat son plein. L’estaminet nous accueille et nous propose des bières locales. Nous reprenons nos bâtons de pèlerins et le GR125. Une petite montée nous fait découvrir les vallées da la Meuse et du Viroin. Nous redescendons dans la vallée du Viroin que nous longeons un moment. Une très belle montée et une descente forestière nous ramène à Treignes après une escapade de 21km.

2005 08 a treignes
2005 08 b treignes

Villers-la-Ville et Deigné

Villers-la-Ville
 

Par une première côte, nous arrivons aux Quatre chênes. Les paysages sont ouverts. Traversée du golf de Richené, et nous voici longeant le mur d’enceinte de l’abbaye. Retour au parking et à la taverne du coin pour le casse-croûte. Nous poussons une grille du mur d’enceinte et découvrons les vignes des moines. Des amateurs en soutirent le cru Villers la Vigne. La balade se poursuit dans la bonne humeur, petites collines, bois et ruisseaux jalonnent notre parcours.  C’est en toute quiétude que nous poursuivons cette balade ensoleillée. Les Sauvages ont apprécié cette autre facette du Brabant Wallon.
 

Deigné
 

Maurice fait son baptême de pilote pour Randonnée Sauvage. La neige couvre légèrement les sols et nous jouissons des paysages hivernaux. Nous parvenons au chantoir du Trou Moulin. Après le bois de Warnoumont, nous arrivons sur le col de la Redoute. Nous caracolons par une sente raide. Au bas de la descente, nous trouvons l’Amblève. Nous quittons Remouchamps  pour longer le ru d’El Semme, ce qui nous amène sur le coupe-feu de la Porallée. Nous zigzaguons dans les bois, petites montées, grandes descentes.
Aux Halles du chantoir, Maurice nous régale de Champagne. Mille fois merci, Maurice pour cette belle journée et le délicieux Champagne !

2005 09 villers la ville

2005 12 a deignee

Quelques photos de nos archives de 2005

2005 a
2005 b
2005 c

 Pour nous contacter E mail 7    Randonnée Sauvage est sur   Facebook logo 2   et sur  Twitter logo 1

 

 

 

 

×