Nos randonnées pédestres de 2016

Couthuin

2016 01 couthuin bs

Les routes sont enneigées et arriver à Couthuin est assez chaotique. Les paysages sont magnifiques, tout est blanc et le ciel est d’un bleu profond. Après le petit hameau de Longpré, nous descendons par le Bois de Moha. Une sente nous amène à Borléchamp. Nous revenons à Couthuin par une longue drève. L’après-midi, descente à travers le bois du Fond du Ri, un petit gué, une belle montée. Encore une descente dans le bois de Wanhériffe. Et c’est par une montée verglacée que nous arrivons à Sulermé. Nous revenons Couthuin à travers bois.
Le soir, autour d’une bonne table, nous célébrons notre première balade de l’année. Merci aux Sauvages d'être si nombreux.
2016 01 couthuin ds2016 01 couthuin ks2016 01 couthuin m

2016 01 couthuin fs
2016 01 couthuin hs
2016 01 couthuin is
2016 01 couthuin js

Merbes-le-Château

2016 02 ec merbes le chateau

À Merbes-le Château, l’église est fermée, mais… une dame providentielle nous laisse gentiment visiter l'église construite à partir du XIème siècle. En route vers le GR 129 que nous suivons un très long moment. Nous descendons vers Solre-sur-Sambre et nous remontons vers Hantes-Wiheris. À La Buissière nous découvrons un très accueillant café ! Un peu de prairies et des bois. Les chemins sont détrempés et boueux, mais le ciel nous épargne ! C’est par un long sentier détrempé, que nous arrivons aux hameaux de Rubignies et de Lambiée. Par une sente boisée que nous retrouvons Merbes-le-Château. Agréable journée, qui se termine sans taverne.
2016 02 ns merbes le chateau

2016 02 ms merbes le chateau
2016 02 ks merbes le chateau

Chanly

Jean-Jacques prend du service ! Nous quittons Chanly par une longue et belle grimpette et arrivons au sommet « Au Lari ». Sitôt en haut, nous dégringolons vers le ruisseau de Gouji. Nous descendons  vers le village de Neupont. Voici une  très longue montée, nous arrivons sur les hauteurs où un abri de chasse nous accueille pour le pique-nique ! A peine repus, nous reprenons notre petit périple. Une descente nous amène vers le ruisseau de Wéri que nous traversons à gué. Encore une bonne montée et puis c’est à peu près sur des sentiers plats que nous arrivons à Wellin.

2016 03 b chanly

Cerfontaine

2016 04 e cerfontaine

Pas très chaud ce matin quand les Sauvages entament la jolie montée de la « Tienne du Moulin ». Nous pénétrons dans le bois de Hubonfosse, longeons le lac de Falemprise et reprenons un peu d'altitude. Nous redescendons vers le pré-barrage de Falemprise. L’après-midi, sous un soleil un peu plus généreux, nous traversons l'agréable bois de Cerfontaine. Un joli sentier nous fait découvrir l'Eau d' Heure naissante. Encore de jolies sentes parcourues près du « Wôt Fowia » et du « Vert Pwéri ». En voiture, nous retrouvons Charles à la Plate Taille, où Jo nous offre de fines pâtisseries.

2016 04 c cerfontaine
2016 04 g cerfontaine
2016 04 a cerfontaine
2016 04 d cerfontaine
2016 04 f cerfontaine

Houyet

Nous partons sous la conduite de notre ami Dominique. Nous traversons la Lesse et empruntons le GR qui monte un bon moment dans une belle forêt aux couleurs vert tendre des feuilles du printemps. Par des petites sentes, tantôt boisées, tantôt entre prairies, nous arrivons au hameau de « La Pétrie » puis à Hour. Un sentier nous mène sur les hauteurs. Une longue traversée du Bois du Roi suivie d’une belle descente sur Wiesmes et une sérieuse remontée vers Mesnil-Eglise. Une longue descente  nous ramène à la gare de Houyet. Merci Dominique et Nicole pour cette belle balade.

2016 05 d houyet
2016 05 n houye
2016 05 p houyet
2016 05 j houyet
2016 05 k houyet
2016 05 m houyet

Olne (en Égypte ?)

2016 06 k olne2016 06 e1 olneDépart du ravissant village d’Olne par le sentier des escaliers qui nous mène à Nessonvaux, que nous quittons par une sente qui ressemble plus à un torrent qu’à un chemin ! De Froidmont, nous descendons par une belle chavée boisée pour mieux remonter dans le Bois d’Olne. Un chemin en corniche et une solide descente nous ramène à Nessonvaux. Encore une longue et raide montée sur un chemin qui s’apparente à un torrent de montagnes ! C’est à travers les bois et de très beaux sentiers que nous retrouvons Olne. 20 km et plus de 500 m de dénivelé ! Très belle et sportive balade !
2016 06 n1 olne
2016 06 j olne

Corbion : Yvette et l’échelle

Par un temps agréable nous quittons Corbion par le GR14 qui nous descend à travers une belle forêt vers la Semois et Bouillon. Après la montée du belvédère, nous retrouvons la Semois. En crue, impossible de la traverser à gué. Après les Roches des Gattes, des balustrades puis une échelle… qu’Yvette ne parvient pas à monter. Avec Christine elle rebroussent chemin. Elles sont hors carte ! Pendant ce temps, les Sauvages remontent sur Corbion. Arrivées aux Crêtes Charles vient récupérer, en voiture, nos deux dames. 25 kms pour les uns, une bonne trentaine pour Yvette et Christine !
Mais que la balade fut merveilleuse !

2016 07 u corbion2016 07 v corbion

2016 07 k corbion
2016 07 m corbion
2016 07 n corbion
2016 07 t corbion

Dour, quand la nature reprend ses droits (sur les anciens charbonnages)

Quelques fidèles Sauvages se retrouvent à l’église de Dour pour une superbe balade dans une région que nous ne fréquentons guère. Nous quittons Dour par ses petites ruelles et nous voici dans les bois ! Par erreur, nous suivons des traces d’engins forestiers… qui se perdent dans les ronces et la gadoue : parfait pour notre esprit « sauvage ». Au milieu des bois, une pelouse ! Médor veille et, la mégère, propriétaire, nous insulte. Nous retrouvons notre itinéraire. Très beau parcours dans ces bois qui ont colonisé les anciens sites miniers. C’est sur la place de l’église de Dour que nous buvons le verre de l’amitié.
2016 08 i dour

Tenneville

2016 09 j tennevilleLes vacances sont oubliées et nos Sauvages se retrouvent nombreux à Tenneville. Rapidement, nous pénétrons dans les bois où quelques petites clairières  nous permettent d’admirer nos belles Ardennes. Après Laneuville-au-Bois, un chemin caillouteux nous amène au ruisseau de Golet. Dans la forêt de Freyr, des engins forestiers sont passés ! Plus de balises, plus de chemin ! Nous regagnons un large sentier forestier, et nous voici prisonniers ! Une barrière, solide et haute ! Il ne reste plus aux messieurs qu’à aider les dames. À Lavacherie nous retrouvons le GR14 qui longe un bon moment l’Ourthe. À Tenneville, la taverne du club de football nous y accueille.
2016 09 m tenneville2016 09 k tenneville

2016 09 r tenneville
2016 09 v tenneville

Tavier

2016 10 as tavier

2016 10 i tavierDe l’église de Tavier, nous traversons le pont qui enjambe le ruisseau du Moulin. On y a chasse et  le bois du Sart est fermé. Nous empruntons le « chemin du paradis » où nous avons le plaisir de voir défiler des ancêtres Citroën. Par une belle drève nous arrivons à Hody. À travers champs et bois, nous arrivons au Grand Bois d’Anthines. Ensuite, c’est le bois d’Esneux et le bois de la Chapelle. De Grand Berleur, c’est par bois et campagne que nous retrouvons Tavier. Pas de café, mais Georges nous propose le café «  Le Musin »à Nandrin.

2016 10 cs tavier
2016 10 e tavier
2016 10 g tavier
2016 10 h tavier

Notre séjour à Amel (Amblève)

2016 11 18q amel

18 novembre:  Pour arriver au centre « Nature » de Botrange, la plupart a dû affronter pluie, vent et giboulée, mais le ciel ne nous tombera pas sur la tête ce week-end !
Début de la balade par une large piste, puis, c’est le début du ruisseau de G‘Haster que nous suivons à travers bois. Une enseigne «  Glou-Glou Miam-Miam », nous pousse jusqu’au Moulin du Bayehon. Nous retrouvons le Bayehon. Au cours supérieur, un pont incliné et très glissant ! Anne-Marie fait le plongeon ! Encore une longue marche entre bois et fagnes avant de retrouver nos voitures dans le noir. Au gîte, on se précipite pour distribuer les chambres et préparer le premier repas. Journée qui nous laissera longtemps de bons souvenirs.

2016 11 18p amel

2016 11 18a amel
2016 11 18b amel
2016 11 18j amel 1
2016 11 18m amel
2016 11 18n amel
2016 11 19g amel

19 novembre :  Petit déjeuné avalé, ménage terminé, nous quittons le gîte pour Buchholz. Nous descendons un chemin empierré le long du Frankenbach. Après 3 kms, nous le quittons pour une bonne grimpette et nous retrouvons le plateau et ses prairies. Après une longue descente nous traversons Manderfeld. Joli parcours forestier vers Eimerscheidmühle et Furt. Nous Pique-niquons sur de longs fûts de sapins. Mais la température est loin d’être estivale ! Nous quittons un moment les bois pour retrouver un long parcours forestier qui nous ramène aux voitures. Il nous reste à retourner à nos pénates où nous buvons le champagne à l’apéritif.

2016 11 19a amel

2016 11 20g amel

2016 11 20fs amel

20 novembre :   Après le petit déjeuner, nous gagnons Meyerode. Nous montons vers le Treisbach pour le descendre par un large chemin pendant 4 kms. Nous le remontons par son autre rive et quittons cette vallée pour la vallée du Kleinweberbach. Petite erreur de Christine et aux 9 derniers de faire du  « Sauvages », alors que les premiers poursuivent sur le bon chemin. Traversée du Kleinweberbach. Après une pause banane, Christine fait une petite erreur, mais boussole et GPS… nous remettent illico sur le bon chemin. C’est à 16 heures 15 que nous retrouvons les autres Sauvages. Au gîte, nous préparons l’apéritif, car Yvette a son anniversaire et elle nous régale au cava . Merci Yvette !

2016 11 20h amel

21 novembre :  Nous rangeons notre matériel et bagages dans les voitures et nous voici partis vers le Trô Marets. Nous remontons un court moment ce petit torrent fagnard et nous nous enfonçons dans les Fagnes vers les traces de l’ancienne cabane du Negus. De magnifiques paysages s’étendent sous nos yeux. Nous pénétrons dans la forêt qui nous mène aux 6 hêtres. Les croix se suivent… Delvoie, Dehottay, Ronchêne, Léonard… Certains ont l’estomac qui commence à tirailler et les voitures ne sont pas loin… Nous décidons d’écourter la balade et d’aller casser la croûte à la Baraque Michel.2016 11 21as amelLa pluie nous a épargnés tout le week-end contrairement aux autres régions de Belgique.

2016 11 21i amel

Château de Horst à Holsbeek

2016 12 m holsbeek

Pour cette dernière balade de l’année, nous quittons la Wallonie, pour nous balader en Brabant Flamand. C’est au Château de Horst à Holsbeek que Charles nous a réunis. Le temps est gris, mais sec. Nous nous dirigeons vers le Rodeberg par des sentes bien rupestres. Après avoir marché sur de beaux sentiers à travers champs et prairies nous arrivons dans la réserve naturelle boisée de Beninksberg. Nous retrouvons une belle campagne et une petite colline appelée le Kratenberg. Par de petits sentiers à travers bois, nous retrouvons le Château de Horst. C’est à la très belle taverne du Château que nous  buvons le dernier verre de l’amitié pour 2016 !

2016 12 n holsbeek
2016 12 as holsbeek
2016 12 es holsbeek
2016 12 is holsbeek

Au revoir, Hubert !

Hubert s

Dans la nuit de dimanche au lundi 21 mars, tu t’es endormi pour toujours, Hubert !
Nous penserons souvent à l’homme gentil que tu étais, mais aussi au compagnon délicat de Claudia. Ton esprit toujours en éveil, toujours prêt à relever d’autres défis (les panneaux photovoltaïques, par exemple), présent jusqu’au bout à tes séances de fitness. Mais plus simplement, nous repenserons aux balades dans les Fagnes que tu as pilotées ou tout simplement à celles où tu nous accompagnais. Nous rirons encore gentiment au dernier weekend de vélo auquel tu participais à Gand… Par deux fois nous t’avons perdu et une fois, nous t’avons retrouvé devant nous…
Au nom de tous les Sauvages, je me permets de présenter à ta famille et surtout à Claudia, nos très émues condoléances.               Christine

 

 Pour nous contacter E mail 7    Randonnée Sauvage est sur   Facebook logo 2   et sur  Twitter logo 1

 

 

 

 

×