La Promenade du Jeudi

En avril 1977, Mathieu Lallemand créait un groupe de marche appelé «Randonnée Sauvage». En 1992, il remettait cela avec «La Promenade du Jeudi», un groupe qui marche tous les quinze jours, une dizaine de kilomètres.

En avril 1977, Mathieu Lallemand créait un groupe de marche appelé «Randonnée Sauvage». En 1992, il remettait cela avec «La Promenade du Jeudi», un groupe qui marche tous les quinze jours, une dizaine de kilomètres.

Mathieu est décédé en 2003 suite à une chute lors d'une randonnée le long de la Semois. Le flambeau a été repris, de main de maître, par Bernard Louis, par ailleurs auteur wallon.
Les programmes sont collectés par Bernard  pour les trois mois suivants, imprimés ils sont distribués aux membres ou envoyés par courrier et édités sur le site. 

Nos activités se résument à des promenades pédestres d'une dizaine de kilomètres, elles nous permettent de sillonner le Condroz et la Hesbaye, chaque semaine, les jeudis après-midi. Ces promenades sont accomplies à un rythme qui permet à chacun de suivre. Elles se terminent généralement par le verre de l'amitié, amitié à laquelle le fondateur du groupe, Mathieu Lallemend, tenait beaucoup. 
Autour des groupes Randonnée Sauvage et Promenade du Jeudi, des traditions se sont créées: 
- le 2° ou le 3° jeudi d'avril, chaque année, a lieu une journée-anniversaire: marche, visite et repas réunissent les marcheurs et leurs amis.
- début novembre un week-end organisé, souvent en Fagnes,  par Randonnée Sauvage est ouvert aux marcheurs des Promenades du Jeudi
-  des séjours à l'étranger, toujours consacrés à la randonnée sont organisés par Randonnée Sauvage et ouverts aux membres de la Promenade du Jeudi 
Les Promenades du Jeudi sont préparées et pilotées par des membres, volontaires et les nouveaux itinéraires sont toujours les bienvenus. 
Chaque participant marche à ses risques et périls. Il (elle) veillera, le cas échéant, à être couvert(e) en cas d'accident.

Vers le site internet : La Promenade du Jeudi

Vous trouverez, ci-dessous, quelques descriptions et photos de la Promenade du Jeudi.
Pour de plus amples informations, veuillez consulter le site internet, dont l’adresse se trouve ci-dessus.
Nous vous souhaitons une bonne visite.

Marche du 3 septembre 2015 à Bomal

30 Pjistes au rendez-vous ensoleillé de Bomal, parmi lesquels Christine et Charles (nos guides de Bruxelles), responsables de «Randonnée Sauvage», association soeur de la nôtre.
Départ en montagnes russes ; nous voyons au loin le château de Logne.
Et puis c’est une rude montée assez longue dans les bois. Après avoir coupé une route nous marchons sur un sentier en faux plat, à travers les prairies, jusqu’à la route autour de laquelle s’étale le village d’Ozo (belles maisons en pierres).
Nous entamons alors une longue descente sur un chemin de terre qui devient une route. Notre pilote, Alphonse, rassemble ses troupes avant d’entamer la montée vers le Belvédère.
Mais il y a d’abord une descente assez dangereuse où de solides bras masculins aident et retiennent les participant(e)s. Merci à ces appuis secourables.
Le petit parcours avait été dédaigné mais ici quelques-uns d’entre nous reviennent par la route, “zappant” la dernière difficulté.
Freddy, qui nous a filmé cet après-midi encore, immortalise nos efforts dans le chemin du Belvédère.
Une pluie très légère nous laisse indifférent(e)s.
Descente vers notre point de départ au milieu de maisons et villas cossues.
Verre de l’amitié. Merci à vous toutes et tous qui vous êtes lancé(e)s sur les chocolats Galler vendus au profit de la lutte contre la sclérose en plaques..
Grand merci à Alphonse pour cette belle promenade à peine contrariée par une légère pluie.
Notes: 30 participants - verre au «café Carré».
Texte de Bernard Louis (extrait)

2015 09 ds bomal

Marche du 17 décembre 2015 à Moha

Nous étions 46 cet après-midi. Pour guider, Anne-Marie et Christiane, mais Charles le mari de celle-ci était également présent de même que Christine et son Charles de « Randonnée Sauvage », notre groupe frère.
Soleil au départ mais qui s’estompera vite. Température exceptionnellement douce.

Nous faisons une visite assez approfondie du Château féodal de Moha.
Puis nous nous dirigeons vers la propriété Collinet, des bienfaiteurs environnementaux, dit-on. Ensuite une longue côte dont les « escaladrices ». Nous passons sous le viaduc de Huccorgne (en hauteur) avant d’aller faire un tour au « Payis des Vias ». Nous verrons aussi une ferme très ancienne avec son donjon. À l’occasion de Noël, Georges distribue de délicieux petits chocolats.

Après avoir repassé l’autoroute nous commençons à redescendre en nous enfonçant dans les bois.
Au bas de la descente, quelques-uns prennent le raccourci (voir plan de Jacques, Km 7).
Les autres ignorent qu’ils vont encore se farcir 2 belles côtes dans le crochet de 3 Kms qu’ils vont effectuer.
C’est la surprise des cheffes ! Un grand merci à elles.
Texte de Bernard Louis (extrait)
2015 12 as moha

×