Les randonnées et les découvertes de 1981

Week-end à Pierrefonds

28 mai :     Évelyne, notre organisatrice, nous entraîne vers les Beaux Monts et la vue sur le château de Compiègne. Nous voilà partis dans cette belle forêt dont la diversité nous émerveillera pendant quatre jours. Par le Mont du Temple, nous arrivons à l’étang du Buissonnet. Notre circuit recoupe la Perspective, puis gagne la maison forestière de Sainte Corneille. Sous la pluie, notre groupe se mue en cortège carnavalesque.

1981 05 b4 compiegne
1981 05 d2 compiegne
1981 05 t3 buissonnet
1981 05 f1 compiegne

29 mai :     Début de la balade près de l’étang Saint Pierre. Nous errons dans la gorge du Han et sur le mont Collet. Nous voici sur le GR12A, variante du sentier Bruxelles – Paris ! Nous cassons la croûte sur une terrasse où il nous faut nous occuper du service et ou une tasse de café coûte 13,50 francs (français !). Le mont Saint Marc, qu’il faut mériter. Le chemin s’agrémente de belles vues sur Retondes et la vallée de l’Aisne. Par un chemin, il nous faut « escalader » le mont Saint Pierre. Rapidement, nous revenons à notre point de départ.

1981 05 g1 compiegne
1981 05 j2 st jean au bois

30 mai :     Le temps s’améliore, et c’est grand soleil. Nous grimpons le long de la route pour attraper le GR12.Nous marchons de carrefour en carrefour : les Biches, les Gardes, de la Tête Saint-Jean. Au pique-nique, certains s’offriraient bien une sieste, mais araignées et autres bestioles mettent un terme à ces velléités ! Nous débuchons à l’étang de Sainte-Perrine, qui par ses saules, sa nature sauvage, est un des plus beaux coins découverts. Nous nous dirigeons vers la deuxième merveille de la journée : le village forestier de Saint Jean-au-Bois, sorte d’enclos formé de vieilles maisons. Reprise du GR12qui nous entraine dans une forte montée.

1981 05 a1 compiegne
1981 05 c2 compiegne
1981 05 e2 pierrefonds
1981 05 h2 abaye st croix
1981 05 i2 st corneille

31 mai :      Pour cette ultime journée, Evelyne a choisi la forêt de Laigue. Longeant l’étang Francières, nous débouchons sur les ruines de l’Abbaye Sainte  Croix. Par la « route » de l’Écho, belle descente vers le carrefour de la Plaine des Maréchal (sic !). Nous piqueniquons dans un merveilleux site forestier peuplé de bestioles piquantes qui laisseront leurs marques sur nos épidermes. L’après-midi est consacré à la visite de Compiègne.
Remercions Évelyne pour ce week-end réussi.
C’est dans le palais de Compiègne que Léopold Ier épousa Louise-Marie d’Orléans.

1981 05 r3 compiegne

Week-end à Stembert et à Frahan

Nous quittons Stembert par le Chaîneux et Haleur, nous entrons dans le bois de la Louveterie et de Hèvremont. C’est le pays des fraises sauvages pour le plaisir de quelques amateurs. Au lac de la Borchêne, nous reprenons quelques forces avant la rude montée qui conduit au belvédère sur le lac de la Gileppe. Remontant la vallée de la Borchêne, nous découvrons des clôtures à franchir, des rus à sauter, des marécages à éviter, avant de reprendre la très belle allée forestière qui nous conduit au château-ferme de Haleur.

1981 06 a1w lac de la gileppe
1981 06 a2w lac de la gileppe
1981 06 b2w gileppe
1981 06 b3w gileppe
1981 06 b1w lac de la borchene
1981 06 c4w gileppe
1981 06 c3w gileppe
1981 06 c2w gileppe
1981 06 c1w gileppe

De l’église de Frahan, nous regagnons rapidement les échelles impressionnantes des Grandes Faloises. Malgré quelques chutes, tout se passe bien jusqu’à la Semois. Nous voici au confluent de la Liresse et de la Semois. Par une belle montée, nous arrivons au point de vue du Tombeau du Géant. Sur la terrase de l’estaminet, nous épanchons notre soif. Nous reprenons notre marche en direction d’Ucimont. À nouveau dans la forêt, nous franchissons la Liresse sur une planche glissante. Il nous faut ensuite reprendre de la hauteur pour rejoindre notre point de départ.

1981 06 g frahan

 Pour nous contacter E mail 7    Randonnée Sauvage est sur   Facebook logo 2   et sur  Twitter logo 1