Et encore du vélo en 1994

Le vélo, ce n’est pas mon fort…

1994 05 as

Grâce à la clémence des cieux et à l'ambiance très détendue qui régna tout au long du week-end que cette randonnée cycliste fut un succès. Pourtant le week-end a connu de grandes difficultés à s'amorcer. En effet, le rendez-vous à l'Auberge de jeunesse de Tournai avait été fixé à 18 h 15. Christine qui avait prévenu de son retard, fut toute étonnée d'être accueillie par la seule Micheline. C'est au compte-gouttes que nos vaillants cyclistes se sont amenés après avoir été surpris dans les files interminables.

1994 05 b tournai
1994 05 f tournai

Après ce laborieux début, nous nous sommes rendus à la gare pour prendre possession de nos 10 vélos SNCB. Après quelques réglages, selles, fontes, etc. ..., notre peloton s'ébranla enfin. Nous nous sommes dirigés vers Froyennes. Par des routes de campagne, tantôt arborées, tantôt champêtres, nous voilà à Blandain, Templeuve et Estaimbourg. L'après-midi, le parcours devint nettement plus accidenté. Après être passés par Pecq , nous avons longé l'Escaut pour arriver au petit village d'Esquelmes, Obigies et les flancs du Mont-St.Aubert. La fin de cette première journée se termina par une visite « by night » de Tournai.
 

Serge, notre pilote, fleuri les dames d'un brin de muguet, attention appréciée à l'unanimité. Nous enfourchons nos bécanes : direction de Lesdain. Notre balade se poursuit entre les marais jusqu'à Hergnies, où la fanfare locale nous attend. Les Sauvages reprennent la route pour la traversé la belle forêt de Flines et rejoindre l'Escaut à Péronnes. Après le Grand Large, Christine choisit de nous faire une démonstration de cyclo-cross qui se termine par une chute spectaculaire mais sans gravité. Quant à Jackie, elle se fait renverser par un chien : plus de peur que de mal. Retour à la gare de Tournai pour y déguster une bonne « Bush ».

1994 05 cs tournai
1994 05 h tournai

 Pour nous contacter E mail 7    Randonnée Sauvage est sur   Facebook logo 2   et sur  Twitter logo 1

 

 

 

 

×