Selles et guidons en 1993

Le week-end « Selles et guidons » à Bruges

1993 04 h

Le week-end vélo restera sûrement un tout bon souvenir pour les 18 participants .Premier sommeil mouvementé chez les hommes où trois dames inconnues s'introduisent puis se retirent non sans que l'une d'entre elles constate: « Ils n'ont même pas réagi, les mecs ! »
Le samedi, nous entamons une randonnée de quelque 72 kilomètres qui nous fera d'abord voir l'église de Dudzele et le « Kasteelke » perché sur son tertre. Nous longeons et traversons le canal Léopold avant de nous égarer sur une route trop polluée. Jackie nous déniche une aire de pique-nique dans un club-house sélect de tennis où l'accueil est charmant. Nous humons les senteurs marines de Heist, Duinbergen, Knokke et Le Zoute d'où la « Riante Polderroute » nous renvoie dans l'hinterland. Commence alors une paisible pédalée le long du canal qui va nous mener à la cité de Tijl Uylenspiegel (Damme) Retour au canal, traversée de Ste.Croix, nous amènent juste à temps pour le souper dans l'Auberge de Jeunesse.

Le dimanche, c’est un parcours cycliste bien différent. Après Steenbrugge, nous empruntons l'ancien tracé de la voie ferrée Brugge- Eeklo qui traverse les prés bas des « Moersen » restés inhabités et caractérisés par quelques bosquets et d'innombrables rangées de peupliers et de saules étêtés. Le château de Rijkevelde et l'abbaye de Male se cachent dans les bois: Trajet forestier avant d'aborder le Beverhoutsveld où Brugeois et Gantois s'affrontèrent en 1382. On pique-nique à Oostkamp. C'est en vue de St.André que nous décidons de terminer cette balade de quelque 50 kilomètres par le canal Brugge-Oostende.En ville, c'est dans la brasserie de l'ancien hôpital Saint-Jean » que nous étanchons notre soif, une soif.

1993 04 i

 Pour nous contacter E mail 7    Randonnée Sauvage est sur   Facebook logo 2   et sur  Twitter logo 1

 

 

 

 

×