En 2013, notre week-end vélo luxembourgeois

À la découverte du Grand-Duché !

Nos vélos en pagaille dans le train !

 

 

 

25 avril : Les premiers Sauvages prennent possession d’une dépendance de l’auberge de Jeunesse de Wiltz pour le souper : salade liégeoise et assortiment de fromages pour dessert. Petit briefing pour la balade du vendredi, car mettre 20 vélos dans un train, ce n’est pas une sinécure.

2013 04 as wiltz
2013 04 bs wiltz
2013 04 g wiltz

26 avril :    À la gare de Wiltz, le « CFL » a réservé nos places pour Colmar-Berg. C’est parti. Nous roulons en suivant l’Alzette, passons par Moesdorf et Mersch et rejoignons « la vallée des 7 « châteaux». Après  quelques kilomètres, nous abordons une terrible côte vers Hohenfells…. Par une belle piste nous arrivons à Tuntange et Brouch. Il pleut très fort mais nous gardons la forme. Après Boevange-sur-Attert, nous suivons la piste cyclable de l’Attert sur une crête : découverte de très beaux panoramas. De Bissen nous longeons l’Attert jusque Colmar-Berg. Retour en train jusque Wiltz. Dur, dur la côte pour l’auberge !… Mais un bon souper nous attend.

2013 04 vs wiltz

27 Avril :   En train pour Ettelbruck. Nous traversons la Sûre et nous voici partis sur une belle piste cyclable. À Dillingen, Marie-Christine se rend aux toilettes, mais traverse la Sûre pour se retrouver…en Allemagne. Elle nous rejoint rapidement. À Bollendorf-Pont, Rita rate un virage : pneu crevé. La rustine ne tieint pas. À Echternach, nous ne pouvons attendre, aussi Jean-Pierre et Rita rentreront directement à Ettelbruck, tandis que les autres Sauvages poursuivront vers Wasserbillig. Le parcours est plus vallonné. De Moesdorf nous regagnons Wasserbillig via l’Allemagne. Il est temps de gagner la gare. C’est  bien tard que nous arrivons à l’Auberge de jeunesse… qui  nous sert le souper !

2013 04 p wiltz
2013 04 q wiltz
2013 04 r wiltz
2013 04 ks wiltz

28 Avril :   De Wiltz nous remontons lentement vers Bastogne. Christian a perdu un rayon et il préfère abandonner. Très beau parcours boisé avec plusieurs tableaux explicatifs sur la flore et la faune de la région. Nous traversons 4 tunnels un peu humides. Un peu après Schleiff, nous passons la frontière. Il suffit d’observer le revêtement de sol pour voir où se situe la frontière. Aux premières maisons de Bastogne, petit détour vers le monument du «Mardasson». À Bastogne le café du «Carré» nous accueille à bras ouverts. Nous prenons le verre de l’amitié, après quoi, nous retournons vers Wiltz en roue libre…

Très agréable séjour cycliste, même si le temps ne nous a pas été favorable ! Et une seule crevaison ! Nous progressons…

2013 04 js wiltz
2013 04 s wiltz
2013 04 t wiltz
2013 04 u wiltz

 Pour nous contacter E mail 7    Randonnée Sauvage est sur   Facebook logo 2   et sur  Twitter logo 1

 

 

 

 

×