Randonnée Sauvage, 40 ans de vélo

Namur – Huy à vélo

2017 03 as namur huy
2017 03 cs namur huy
2017 03 as namur huy
2017 03 j namur huy
2017 03 k namur huy
2017 03 n namur huy
2017 03 p namur huy
2017 03 g namur huy

Les Sauvages se retrouvent à Namur pour un parcours vélo sur le RAVeL en direction de Huy. Départ à 10h sous un soleil bienfaisant. Les Sauvages se déchaînent, mais le vent contraire les freine quelques peu. Relax, nous profitons de cette belle journée le long de la Meuse. Au centre commercial, peu après le pont Pire à Huy, nous allons pique-niquer sur la terrasse du restaurant le « Bord D’eau ». Nous reprenons nos vélos pour le retour sur Namur. Nous pédalons allègrement…vent dans le dos. À Jambes, Micheline et Jean-Jacques  qui était au repos, nous invitent à boire un verre. Un très beau parcours vélo…sans incidents.

2017 03 h namur huy
2017 03 ss namur huy
2017 03 is namur huy
2017 03 us namur huy

Notre weekend « vélo » à Zierikzee en Zélande

28 avril :   Dès 10 heures 15, nos premiers Sauvages envahissent le gîte « De Klap ». Après le pique-nique et la réparation du vélo d’Anne-Marie, nous enfourchons nos bécanes et partons à la découverte de l’Île Schouwen-Duivelland. Nous devons grimper sur la digue et la redescendre pour trouver une piste cyclable qui longe l’Escaut Orientale. Les paysages sont beaux, des polders, des champs et une multitude d’oiseaux. À Noordgouwe, nous trouvons un accueillant estaminet. Nous arrivons à Zierikzee par la porte majestueuse. Retour au gîte par la piste cyclable le long de l’Escaut Oriental. L’air marin est fort et le vent aussi… 36 kms ont été parcourus.

2017 04 b6 zierikzee
2017 04 b7 zierikzee
2017 04 k1 zierikzee
2017 04 f3 zierikzee

29 avril :    Une nouvelle balade commence. Nous longeons un moment le bras de l’Escaut, la marée est basse et de nombreux canards et leur progéniture en profitent pour se gaver d’huîtres. Nous quittons l’estuaire de l’Escaut pour rentrer dans les terres. Nous passons le village de Kerkwerve, passons près du moulin de Zonnemaire et arrivons au Grevelingenmeer, que nous longeons un court moment. Toujours des Polders, des champs et voici Dreischor, ravissant petit village construit en cercle autour de l’église. Après Sirjansland , nous retrouvons les bords du Grevelingenmeer et l’Escaut oriental jusque Zierikzee. Belle journée, ensoleillée, la moins venteuse et 58km au compteur.

2017 04 a5a zierikzee

30 avril  :     Nous quittons le gîte en longeant la côte jusqu’au pont qui traverse l’Escaut. Très long pont qui traverse de petites îles où l’on cultive des moules de Zeelande, le Neeltje Jans eiland. Ecluses et digues impressionnantes. Le vent l’est aussi. Nous décidons d’écourter un peu et nous allons à Wissenkerke où nous dénichons un autre Fietscafé. Le vent nous fouette en pleine face et nous arrivons enfin au Zeelandbrug. Traversée difficile, le vent nous projette presque sur le muret de séparation autos-piste cyclable, mais il faut le passer et revoici Zierickzee. Certains vont y déguster des huîtres, d’autres rentrent au gîte. 58km sous le vent.

2017 04 k5 zierikzee

1 er mai  :    Charles, qui est tombé et s’est cassé une vertèbre, nous suivra de loin en loin avec la voiture. Au-delà du nœud 89, par un chemin à travers Polders, nous rencontrons des chevreuils, pas apeurés de voir un troupeau de Sauvages. Nous retrouvons le village de Renese. Nous regagnons la côte et profitons des dunes encore à l’état sauvage. Magnifique paysage. Nous retrouvons Charles à Scharendijk et on nous renseigne un bon petit restaurant où nous pouvons une dernière fois casser la croûte. Il nous reste à retrouver nos voitures au gîte, pleins de belles images.
Merci à tous pour votre bonne collaboration.

2017 05 b4 zierikzee

2017 05 c1 zierikzee
2017 05 c2 zierikzee

Namur – Dinant à vélo

2017 07 c namur dinant
2017 07 p namur dinant
2017 07 d namur dinant
2017 07 b namur dinant

Du parking, nous rejoignons le RAVeL. Première surprise, il est fermé. Nous suivons la déviation et le retrouvons… encombré par une brocante : pied à terre. Nous voici sur la piste cyclable le long de la Meuse… pas en bon état et sans protections en cas de chute ! Francine éprouve de grandes difficultés à suivre. Elle jette l’éponge, nous la retrouverons à notre retour. Après le pique-nique  à Dinant, les  Sauvages reprennent leurs bécanes. Mais la pluie s’invite, chacun se couvre, le groupe se disloque…nous perdons Arlette avec un pneu crevé. En voiture, nous la rejoignons à Profondeville...où elle nous offre le verre de l’amitié.

2017 07 g namur dinant
2017 07 h namur dinant
2017 07 i namur dinant
2017 07 j namur dinant

Namur – Tamines à vélo

Les Sauvages sont en forme pour affronter ce parcours. Nous remontons le cours de la Sambre, mais surprise : à Jemmeppe-sur-Sambre, plus de RAVeL, ou plutôt, celui-ci emprunte la route, sans « crier gare » et sans piste cyclable (bonjour la sécurité). À Tamines, un cafetier sympa, nous accueille pour le pique-nique. Retour vers Namur. Mais la qualité (sic !) du revêtement a raison d’un pneu du vélo de Jean-Pierre. Après réparation, c’est Christian, qui perd la pipette du pneu avant après être passé dans un trou. Plus d’incident (ouf) pour le retour à Namur, où nous prenons le verre à la taverne du club de tennis « Tabora ».

Tabora :
C’est dans cette  ville de Tanzanie que l’armée coloniale belge a battu l’armée de l’empire allemand le 19 septembre 1916.
Seule victoire belge contre l’Allemagne .

2017 08 a namur tamines
2017 08 b namur tamines
2017 08 c namur tamines
2017 08 d namur tamines
2017 08 h namur tamines
2017 08 f namur tamines
2017 08 i namur tamines
2017 08 e namur tamines
2017 08 g namur tamines
2017 08 k namur tamines

La Sambre à vélo de l'abbaye d’Aulne à Erquelinnes (ou quand les absents ont eu tort)

2017 09 u sambre
2017 09 f sambre
2017 09 j sambre
2017 09 k sambre
2017 09 a aulne

À l’abbaye d’Aulne, c’est la pagaille des grands jours, un trail réunit des centaines de participants …. Charles propose de se retrouver  à Thuin. Nous voilà enfin sur nos bécanes. Le soleil est de la partie et le parcours le long de la Sambre est bucolique. La Sambre, avec ses méandres, coule dans une vallée verdoyante et très attrayante. Quel contraste avec ce Hainaut aux usines parfois abandonnées. Les écluses de petits gabarits ont un charme désuet. À mi-parcours,  au centre nautique d’Erquelinnes. La « Péniche » et sa terrasse à l’accueil charmant, font l’affaire pour un repos avant le retour vers Thuin.

2017 09 v1 merbes le chateau
2017 09 w1 sambre

Namur – Jodoigne à vélo sur le RAVeL

En ce jour d’été indien, une douzaine de Sauvages se présentent au rendez-vous de Namur, bécanes (apparemment !) en ordre de marche. Nous débutons par une montée de 5 kilomètres. D’emblée, Christiane est lâchée par le peloton. Christine, dans l’esprit Sauvage qui l’anime, décide de l’accompagner. À Jodoigne, le café au « Tonneau » nous accueille chaleureusement sur la terrasse ensoleillée. Retour vers Namur sur un faux plat de 25km avant de retrouver la descente de 5km. À Namur, Jean-Jacques bien reposé (il n’a pas roulé !) nous emmène dans un café pour le verre de l’amitié bien mérité après un parcours de 64km.

2017 10 a namur jodoigne
2017 10 j namur jodoigne w
2017 10 k namur jodoigne w
2017 10 n namur jodoigne w

 Pour nous contacter E mail 7    Randonnée Sauvage est sur   Facebook logo 2   et sur  Twitter logo 1

 

 

 

 

×